La première phase de restauration des remparts de Montferrand, sous la maîtrise d'oeuvre de Christian Laporte, architecte du patrimoine désigné par la Ville de Clermont-Ferrand, a permis de mettre à jour en sous-oeuvre de la tour de la Porte d'Eau les vestiges du canal d'amenée de l'eau de la Tiretaine à Montferrand.

Le souhait de préserver cette trace archéologique a nécessité le repositionnement de la fontaine conçue par le cabinet de paysagistes HYL dans le cadre du projet de mise en valeur des remparts. Soit un recul d'environ 2,60m de la fontaine contemporaine projetée, pour laisser visible la voûte de pénétration du canal dans la tour. Si la partie supérieure de la fontaine en granit présente un aspect contemporain, le bassin en partie inférieure reprend le canal ancien, restauré à l'identique dans les mêmes matérieux basaltiques. L'ouvrage ancien est ainsi pérennisé, mais nécessite la fabrication de parements en granit supplémentaires pour l'allongement du mur d'eau qui prend appui sur la rue de la Cerisière.

La fontaine sera alimentée par huit jets avec de l'eau recyclée. Sa réalisation permettra l'achèvement de la première phase du chantier de restauration des remparts et de leur mise en valeur. ces travaux de fontainerie ainsi que les aménagements âysagers qui les accompagnent devraient s'achever dans le courant du dernier trimestre. Coût: 243 000 €  TCC.